A quoi la France pourrait ressembler en 2050 si les températures continuent d’augmenter ? De récentes études essaient de simuler ce futur inquiétant.

Les prévisions d’un magazine scientifique sur ce que sera la France en 2050 ressemblent un peu aux scènes d’un film catastrophe, notamment pour les amateurs de vin de Bordeaux. Un récent rapport du magazine “Science et Avenir” a brossé un tableau intéressant de la France d’ici à 30 ans.

Publié dans la perspective des négociations des Nations unies sur le climat à Paris, le rapport spécial intitulé “Climat : Ce qui nous attend en France”, examine l’impact dramatique que le changement climatique pourrait avoir sur le pays.

“Nous devrons repenser la vie, la façon dont nous utilisons l’eau et l’agriculture. Il y a déjà énormément de recherches en cours en France pour voir comment nous pouvons nous adapter aux changements”, a déclaré Rachel Mulot de Sciences et Avenir lors d’une interview TV.

Le climat français en 2050 : voici quelques-unes de leurs conclusions

climat france 2050

Des vagues de chaleur plus longues en France

Si vous pensiez que les vagues de chaleur records des précédents étés étaient exceptionnelles, détrompez-vous. Selon Sciences et Avenir, la France connaîtra entre cinq et dix jours supplémentaires de canicule par an entre 2021 et 2050.

“Les canicules vont augmenter en fréquence, en longueur et en amplitude”, a déclaré au magazine Robert Vautard, directeur du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) du Commissariat à l’énergie atomique.

Alors que le Sud-Ouest sera le plus touché par la canicule, le Nord du pays, traditionnellement plus frais, n’échappera pas à l’ensoleillement plus marqué.

Le Sud-Ouest sera le plus durement touché par la canicule.

pays basque

Les températures dans la ville de Dunkerque, au nord, devraient égaler celles de la ville de La Corogne, au nord-ouest de l’Espagne, tandis que Paris bénéficiera du même type de climat que Toulouse. Peut-être cela empêchera-t-il les Parisiens de vouloir se déplacer vers le sud-ouest 😉

Ou peut-être pas, car d’ici 2050, Toulouse aura le même climat que Barcelone, prévoit le magazine, et Perpignan sera comme Cadix dans le sud de l’Espagne. Les hivers seront également plus chauds, avec seulement un à quatre jours de froid anormal, selon le magazine.

Et les conséquences pourraient être impactantes sur la mortalité. En 2003, environ 15 000 personnes sont mortes en France à cause de la canicule, et la France peut donc s’attendre à d’autres décès liés à la canicule à l’avenir.

Des paysages changeants d’ici 2050

climat sud de la france

Le changement climatique pourrait également avoir un effet dramatique sur le paysage français connu pour être varié, où le sud ressemblera davantage à l’Espagne méditerranéenne. Cependant, avec la hausse des températures, ce paysage méditerranéen plus sec commencera à s’étendre plus au nord. Le magazine note qu’en ce moment, le paysage change autour de la ville méridionale de Valence.

Mais d’ici 2050, le paysage français jusqu’à Auxerre, dans le nord de la Bourgogne, ressemblera à celui du sud de la France. Il y aura également un changement du littoral avec une augmentation continue du niveau de la mer, ce qui signifie plus d’inondations et d’érosion côtière, surtout à l’ouest où cela se produit déjà à un rythme rapide. Certains des sites les plus célèbres du pays, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, seront ainsi menacés.

En 2050, le vin de Bordeaux produit en Bretagne ?

vin bordelais

Sans surprise, les changements du climat français pourraient également avoir un impact significatif sur l’agriculture, et en particulier sur la production vinicole française. Hervé Quénol, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), note dans le rapport qu’une augmentation moyenne de 1 degré Celsius entraînera une migration des cultures pouvant aller jusqu’à 100 km.

“La viticulture, qui est la plus influencée par le changement climatique, sera parmi les plus touchées” selon Quénol.

“Si l’augmentation de la température reste à 1 ou 2 degrés Celsius, proche de la variabilité naturelle, les viticulteurs pourront s’adapter dans toutes les régions grâce aux nouveaux cépages, aux nouvelles méthodes de vinification et d’élimination de l’alcool, etc.

Mais il a averti qu’une augmentation de 4 ou 5 degrés pourrait être catastrophique pour la filière viticole française. En conséquence, le climat de la région ouest de la Bretagne pourrait être plus adapté à la production de vins de Bordeaux et la Corse plus adaptée à la production de Sidi Brahim

Sujets qui pourraient vous interesser :

L’impact des énergies fossiles sur le climat

L’impact des Enr sur le climat

Réchauffement climatique ou dérèglement climatique ?

Le réchauffement climatique : légende ou réalité ?

Le réchauffement climatique : cause, impacts et solutions

Les causes de l’effet de serre

Pour en savoir plus sur le sujet :

 

📞  Appel non surtaxé au 05 54 54 66 18