Dans un contexte de hausse des tarifs de gaz et d’électricité (et d’élections présidentielles à venir…), le gouvernement a annoncé récemment sa décision d’accorder une aide exceptionnelle aux foyers bénéficiant déjà du chèque énergie. Cette aide sera versée en décembre et s’élève à un montant fixe de 100 €.

Mis en place en France en 2018, le chèque énergie est une aide proposée aux ménages les plus modestes au paiement des dépenses énergétiques de leur logement, quelle que soit la source d’énergie utilisée (électricité, gaz, fioul, …). Il permet de régler ses factures d’énergie du logement, ou ses redevances en logement-foyer conventionné APL. Les fournisseurs ont l’obligation de les accepter, ce n’est donc pas un frein au changement de fournisseur.
A noter que le chèque énergie peut également être utilisé dans le cadre de travaux de rénovation énergétique du logement.

Matignon a annoncé mercredi 15 septembre la mise en place de cette « aide sociale exceptionnelle » afin de permettre aux foyers modestes de surmonter cette hausse conjoncturelle du prix de l’énergie que nous subissons actuellement à l’échelle mondiale. Ce dispositif concerne 5,8 millions de foyers en France bénéificiant déjà du chèque énergie, distribué depuis début avril au titre de l’année 2021.

Pour être éligible au chèque énergie, le revenu fiscal de référence annuel du foyer devait inférieur à 10 800 €, le montant accordé variant entre 48 € et 277 €, auquel s’ajoute cette aide complémentaire de 100 € versée au mois de décembre prochain.

Rappelons que le gaz subit la cinquième hausse mensuelle consécutive de ses tarifs, alors que l’électricité, qui n’a pour le moment subi qu’une modeste hausse (0,48 % en août 2021) pourrait bien voir ses tarifs grimper de manière beaucoup plus forte en début d’année prochaine.

Pour bénéficier du chèque énergie, rappelons qu’il n’y a aucune démarche à effectuer, il est envoyé automatiquement en avril.

Signalons que le chèque énergie permet aussi un certain nombre d’avantages :

  • la mise en service en électricité et gaz naturel est gratuite,
  • pour un déplacement en cas de suspension de fourniture justifiée par un défaut de paiement, un abattement de 80% est pratiqué sur la facturation,
  • Pas de frais en cas de rejet de paiement,
  • Pour l’électricité, interdiction de réduction de puissance durant la trêve hivernale.

Chèque énergie, comment ça marche ?

Comment l’utiliser ?

Plus d’infos :

📞  Appel non surtaxé au 05 54 54 66 18