Quel est l’impact de la consommation d’énergie sur l’environnement ?

Toutes les formes de production d’énergie ont un impact environnemental sur l’air, l’eau et la terre, mais cet impact est variable. Aux États-Unis, environ 40 % de l’énergie totale consommée sert à produire de l’électricité, ce qui fait de la consommation d’électricité une part importante de l’empreinte écologique de chaque personne.

La production et l’utilisation plus efficaces de l’électricité réduisent à la fois la quantité de combustible nécessaire pour produire de l’électricité et la quantité de gaz à effet de serre et autres polluants atmosphériques émis en conséquence. L’électricité produite à partir de ressources renouvelables telles que le soleil, la géothermie et le vent ne contribue généralement pas au changement climatique ni à la pollution atmosphérique locale, car aucun combustible n’est brûlé.

La consommation d’énergie est-elle responsable du changement climatique ?

consommation energie climat

La relation entre l’énergie que nous utilisons aujourd’hui et le climat de la Terre dépend de la source d’énergie. Les gens utilisent l’énergie pour le chauffage, le transport, l’éclairage, la fabrication, la communication, la culture et la récolte des aliments.

La façon la plus courante de produire cette énergie aujourd’hui est de loin la combustion de combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel (on les appelle combustibles fossiles parce qu’ils proviennent des restes décomposés d’anciennes formes de vie, principalement des plantes). Les combustibles fossiles représentent la grande majorité de la consommation mondiale d’énergie. La combustion (ou, pour utiliser un terme plus scientifique, l’oxydation) libère de l’énergie. Elle libère également des gaz résiduels dans l’atmosphère. C’est pourquoi nous avons des cheminées et des tuyaux d’échappement – car si ces gaz ne pouvaient pas s’échapper, ils étoufferaient la combustion (sans parler de nous étouffer).

Le CO2, principal responsable du changement climatique

CO2

Parmi ces gaz résiduaires, il y a le dioxyde de carbone, ou CO2. C’est un gaz à effet de serre, ce qui signifie qu’il emprisonne la chaleur plutôt que de la laisser s’échapper dans l’espace. Avant la révolution industrielle, la race humaine ne brûlait pas assez de choses pour faire une grande différence. Depuis lors, nous avons appris à utiliser le charbon, le pétrole et le gaz naturel et nous avons utilisé beaucoup plus de machines. Cela nécessite beaucoup plus d’énergie, ce qui signifie beaucoup plus de CO2 dans l’atmosphère – il y en a déjà environ 30 % de plus aujourd’hui qu’avant la Révolution, et le niveau continue d’augmenter. (L’augmentation de la population mondiale de près de sept fois depuis 1800 a également fait une grande différence).

Le CO2 supplémentaire qui s’est accumulé dans l’atmosphère signifie qu’une plus grande quantité de chaleur est piégée, ce qui, selon plusieurs milliers de scientifiques, a déjà commencé à affecter le climat et affectera encore plus le climat au fil du temps.

La solution privilégiée : les énergies renouvelables

energies renouvelables

Voilà donc la relation entre l’énergie telle que nous la produisons aujourd’hui et le climat. C’est aussi la raison pour laquelle les gens parlent tant des énergies alternatives qui n’ajoutent pas aux gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Les éoliennes, les réseaux d’énergie solaire, les centrales nucléaires et les systèmes géothermiques ne sont que quelques exemples. Et les centrales au charbon qui capturent et stockent le CO2 avant qu’il ne s’échappe dans l’atmosphère peuvent devenir un moyen d’utiliser une partie des combustibles fossiles sans changer le climat.

Une telle énergie “à faible teneur en carbone” coûtera probablement plus cher que l’énergie fossile actuelle. Mais certains économistes éminents ont souligné qu’en utilisant une telle énergie à faible teneur en carbone, nous pourrions éviter des coûts beaucoup plus élevés qui seront probablement causés par le réchauffement climatique.

Comment peut-on réduire l’impact du changement climatique induit par la production et la consommation d’énergie ?

Collectivement, la prise de conscience doit être massive. Mais on peut à son niveau faire des adaptations dans son quotidien pour limiter son empreinte énergétique, en réduisant sa consommation énergétique. Il est également utile de changer de fournisseur d’énergie au profit d’un autre acteur qui fournit de l’énergie éco-responsable, c’est à dire venant de ressources naturelles non polluantes.

📞  Appel non surtaxé au 05 54 54 66 18