L’utilisation de méthodes de cuisson durables permet d’améliorer l’environnement et de rendre la communauté plus saine. Apprendre à cuisiner de manière durable n’est pas difficile. En fait, cela relève en grande partie du bon sens.

Considérez certaines des méthodes de cuisine durable suivantes – ou celles qui concernent l’endroit où vous allez manger ou vous procurer votre nourriture. Ce qui est formidable à l’époque où nous vivons, c’est que vous disposez de plus de ressources que jamais. Nombre d’entre elles proviennent de la ferme locale située non loin de chez vous.

Mangez des aliments locaux

manger local

L’un des gestes les plus intelligents et les plus durables que vous puissiez faire est de manger local. Les aliments parcourent parfois des milliers de kilomètres, de la ferme à la table (appelés “food miles”). Cela a un impact important sur la consommation de carburant et l’énergie nécessaire à la réfrigération, sans parler de la probabilité accrue d’aliments avariés. Faire ses courses sur les marchés de producteurs locaux est l’un des meilleurs moyens d’apprendre à cuisiner de manière durable. Vous devriez également envisager de manger dans des restaurants qui s’approvisionnent localement.

Arrêtez de gaspiller les aliments “moches”

Nous l’avons tous fait. Lorsque nous faisons nos courses de légumes, nous passons à côté des carottes noueuses, des oignons difformes ou de tout autre produit qui n’est pas parfait. C’est l’une des raisons pour lesquelles, dans le monde, nous jetons 1,3 milliard de déchets alimentaires chaque année, soit environ un tiers de toute la nourriture produite. Arrêtez de chercher des produits parfaits et achetez ceux qui sont “moches” mais qui ont quand même bon goût.

Choisir un traiteur qui a des valeurs

traiteur local

Si vous finissez par faire appel à un traiteur plutôt que de cuisiner vous-même, choisissez une entreprise qui se modèle comme un traiteur qui propose des plats préparés à partir d’aliments d’origine locale. C’est une autre façon de soutenir les agriculteurs locaux et de réduire la quantité d’énergie dépensée pour créer vos repas.

Cuisinez des aliments de saison

Une autre astuce de cuisine pour promouvoir la durabilité alimentaire consiste à cuisiner et à manger des aliments de saison, comme le faisaient vos ancêtres. Par exemple, mangez plus de légumes racines et de légumes verts en automne et en hiver et plus de salades et de fruits en été. Vous dépenserez moins d’argent et vous mangerez selon un modèle qui correspond aux cycles de la nature.

Choisissez du bœuf nourri à l’herbe

boeuf nourri à l'herbe

La viande de bœuf nourrie à 100 % à l’herbe et finie au pâturage est plus riche en nutriments que la viande de bœuf industrielle nourrie aux céréales. La plupart des éleveurs de bœuf à l’herbe ont également recours à des pratiques agricoles impliquant le pâturage en rotation, ce qui aide les exploitations à devenir des puits de carbone, empêchant ainsi le carbone de s’élever dans l’atmosphère et de contribuer au réchauffement de la planète. Les fermes d’élevage à l’herbe n’utilisent généralement pas d’hormones de croissance ni d’antibiotiques.

Cultiver son propre jardin

Vous voulez réduire la distance parcourue par les aliments ? Cultiver son propre potager est l’une des choses les plus durables que vous puissiez faire. Commencez par des herbes, des tomates et des poivrons que vous pouvez faire pousser dans des pots sur votre terrasse. Si cela fonctionne bien, passez à d’autres légumes ou à des baies.

Plus de plantes et de légumes dans vos assiettes

légumes dans assiette

Comme le dit l’écrivain culinaire Michael Pollan, “mangez de la nourriture, pas trop, surtout des plantes”. La planète nous offre une variété intéressante de plantes à manger – elles devraient être au centre de vos efforts de cuisine. Elles sont, pour la plupart, plus durables que les autres aliments. Cuisinez de la viande et du poisson si vous le souhaitez, mais faites de petites portions et mangez-en moins que vous ne le faites actuellement.

Mangez moins d’aliments cuits

La cuisson et plus particulièrement les vapeurs de cuisson dégagent beaucoup de carbone. Une des bonnes pratiques à adopter est de réduire ses portions d’aliments cuits pour réduire également son empreinte carbone.

Tout ce qui précède peut vous aider à créer des méthodes de cuisson plus durables dans votre cuisine, sans vous empêcher de bien manger. Le simple fait d’être un peu plus intelligent en matière de cuisine et d’alimentation peut vous aider à atteindre vos objectifs de vie durable.

📞  Appel non surtaxé au 05 54 54 66 18