Que vous construisiez une nouvelle maison ou que vous rénoviez une ancienne, nombre de chantiers sont importants à gérer. La conception et l’esthétique de votre maison sont beaucoup plus plaisantes à préparer que des choses rébarbatives comme le choix de l’isolation. Mais l’isolation est aussi importante, elle peut affecter la revente autant que l’attrait de votre façade ou la qualité de la douche de la salle de bains principale. Voici quelques pistes pour bien préparer ce chantier.

Quelques notions préalables sur la circulation de l’air et l’isolation de votre maison

En ce qui concerne la température de votre maison, vous devez toujours vous rappeler que la chaleur cherche généralement une sortie. En hiver, la chaleur monte au plafond, loin de votre corps. La chaleur recherche également les zones plus froides de votre maison, comme le grenier, le garage ou le sous-sol. Si vous avez des fissures et des fuites, la chaleur les trouvera. Si cela ne suffit pas, la chaleur de l’été tentera de se frayer un chemin dans votre maison. Le type d’isolation que vous choisissez est donc important. Plus votre maison est isolée, plus elle sera chaude en hiver et plus elle sera fraîche au soleil d’été.

Jusqu’à la moitié de la chaleur d’une maison peut s’échapper par le toit, les murs, les fenêtres et le sol si le bâtiment n’est pas isolé. Cette maison « fuyante » est non seulement très coûteuse à chauffer, mais elle est aussi très difficile à maintenir au chaud. L’isolation est l’équivalent de la mise en place d’une grande couverture autour de votre maison : les murs, le toit, le sol, les fenêtres et les portes, qui permet de maintenir la température intérieure au niveau souhaité.

Lorsque vous comparez les types d’isolation, vous devez vous rappeler qu’ils sont mesurés en fonction de leur résistance au flux de chaleur, indiquée par la « valeur R ». Le choix du bon type d’isolation peut varier en fonction de vos besoins et de votre volonté d’être écologique. Les combles nécessitent généralement une valeur R de R-35 à R-45. Il s’agit de la partie la plus isolée de votre maison. Dans le passé, la plupart des maisons utilisaient de simples rouleaux isolés en fibre de verre. Aujourd’hui, vous avez le choix entre la mousse pulvérisée, le papier réfléchissant recouvert d’une feuille d’aluminium, les bulles de polyéthylène ou les panneaux isolants. Et ce ne sont là que quelques-uns des types disponibles.

Isolation pour les maison neuves

maison neuve isolation

Si vous partez de zéro et que vous construisez une maison, l’utilisation de coffrages isolants en béton, qui consiste littéralement à intégrer l’isolation à la structure de votre maison, est la meilleure solution pour une efficacité maximale.

Isolation pour les maisons déjà construites

Cependant, si vous rénovez une maison existante, la mousse pulvérisé est probablement la meilleure option pour une efficacité énergétique maximale. La cellulose en vrac ou la fibre de verre peuvent également être pulvérisées dans les structures existantes. Ainsi, lorsque le moment est venu d’ajouter ou d’améliorer l’isolation de votre maison, recherchez celle qui a la valeur R la plus appropriée pour répondre aux besoins de votre maison. Cela dépendra de l’âge de votre maison, de la structure elle-même et de l’endroit où elle est située. Une maison dans le Cantal aura des besoins différents de ceux d’une maison en Provence. En fin de compte, l’objectif est le même : vous voulez offrir une résistance efficace au flux de chaleur et d’air froid.

Quelles solutions d’isolation sont efficaces ?

1.L’Isolation du toit et des combles

isolation combles

Isoler votre grenier sur une profondeur standard de 27 cm, soit presque la longueur d’une règle d’écolier, est probablement le moyen le plus simple et le plus efficace de conserver la chaleur dans votre maison et de l’empêcher de s’échapper dans l’air.

2. L’étanchéité des portes et des porte-fenêtres

Les tapis de porte, les bandes de mousse anti-courants d’air et les ballons de cheminée empêchent l’air froid de s’infiltrer dans votre maison par les interstices autour des fenêtres, des portes, des boîtes aux lettres et autres trous dans le bâti. Ils sont faciles à installer car ils sont munis de bandes autocollantes. Ils ne sont pas chers à l’achat et font une différence notable.

3.L’usage de fenêtres PVC avec le double vitrage

fenetre pvc

En neuf ou en rénovation, l’efficacité des fenêtres PVC n’est plus à démontrer notamment grâce à leur nature hermétique par rapport aux courant d’air. Si vous ne l’avez pas déjà fait, n’hésitez pas à sauter le pas.

4.Bien choisir ses rideaux et les volets

L’habillage des fenêtres fait partie intégrante du design de la décoration intérieure lors de la rénovation ou de la décoration d’une pièce. L’utilisation de rideaux épais et thermofuges ou de volets en bois est un autre excellent moyen de conserver la chaleur dans la pièce. Ils sont largement disponibles dans des designs modernes et contemporains, de sorte qu’il n’y a pas de compromis sur le style. Tirer les rideaux à la tombée de la nuit ou fermer les volets est le meilleur moyen d’empêcher la chaleur de s’échapper par la fenêtre.

5.L’isolation des murs intérieurs

L’isolation interne consiste à ajouter des panneaux ou des revêtements isolants aux murs solides, ce qui entraîne une légère perte d’espace intérieur dans chaque pièce. L’isolation interne est moins chère que l’isolation externe, le coût variant selon la taille de la propriété.

7.L’isolation des murs par l’extérieur

mur exterieur isolation

L’isolation extérieure ajoute une couche thermique supplémentaire sur le mur extérieur, qui est ensuite recouvert d’un enduit ou d’un bardage protecteur. Ce procédé est moins perturbant et permet de conserver les dimensions initiales des pièces. Cependant, il est plus coûteux en raison des matériaux nécessaires et il modifiera l’aspect de votre propriété.

8.L’isolation du sol

Si vous prévoyez de poser un nouveau revêtement de sol ou si vous avez un problème particulier de courants d’air au niveau du sol, l’isolation du sol est une bonne idée. Les interstices entre les lames de parquet ou les plinthes peuvent facilement être bouchés à l’aide d’un mastic acheté dans les magasins de bricolage. Pour les planchers en bois, la méthode la plus simple consiste à fixer des panneaux d’isolation solides ou des rouleaux de laine minérale entre les solives en bois à partir d’un sous-sol situé sous la pièce. Pour de nombreuses habitations, cela n’est pas possible, car les planches du plancher doivent être soulevées. Les panneaux isolants rigides peuvent également être posés sur des sols en béton, mais il faudra peut-être ajuster les portes et ajouter une membrane anti-humidité.

A noter que si votre maison dispose d’un carrelage, un parquet par-dessus peut considérablement stopper l’arrivée du froid par le sol.

Quand réaliser des travaux d’isolation ?

Quand réaliser des travaux d'isolation

La meilleure période de l’année pour effectuer des travaux d’isolation est l’été, avant le début de la saison de chauffage. Avec les records de température atteints chaque année en raison du réchauffement climatique, c’est un moyen de plus en plus intéressant de maintenir des conditions de vie agréables dans les portes. L’isolation est peu coûteuse par rapport aux unités de climatisation coûteuses et gourmandes en énergie, ce qui vous permet de bénéficier des avantages d’une maison étanche à l’air tout au long de l’année.

Comment bien isoler ma maison en vidéo :

📞  Appel non surtaxé au 05 54 54 66 18